Ce n’est qu’à partir du « vide » que….   25 comments

La méditation n’est pas une recherche.

Elle est explosion et découverte. Non le domptage du cerveau par une discipline, ni l’analyse introspective du soi ; elle n’est certainement pas l’entraînement à la concentration ; laquelle inclut, choisit et refuse. Elle vient naturellement quand toutes affirmations et réalisations, positives ou négatives, ont été comprises et tombent d’elles mêmes, facilement. Elle est vide total du cerveau. C’est ce vide qui est essentiel et non ce qu’il contient. Ce n’est qu’à partir du vide que la vision est possible. Toute vertu en jaillit, mais non la moralité, ni la respectabilité sociales. C’est de ce vide que nait l’amour, sinon ce n’est pas l’amour. Le fondement de la vertu se trouve dans ce vide. Elle est la fin et le commencement de toutes choses…

Carnets de Jiddu Krishnamurti 
Publicités

Publié le 16 octobre 2012 par Coeur de Lyon007 dans Non classé

La plus belle des aventures…   22 comments

 

La plus belle des ascensions est en « soi » !

La plus belle des grottes à découvrir est là, à portée de main !

Lâcher prise… Abandon de tout…

Poser son fardeau à tout jamais…

Le silence…Rien…

Le vide…Uniquement le vide…

La peur n’est plus…

La Confiance règne !

Aucune crainte…

Un sentiment exaltant de bien être !

Du plomb fondu coule dans les veines… Les nerfs s’enflamment…

L’Amour est là !

Il ne se cherche pas… ne se trouve pas…

Un jour ou peut être une nuit, il apparaît… sans crier gare…

Les sons, les couleurs, les arômes, les saveurs, le toucher naissent enfin pleinement à la réalité et prennent une ampleur sans limite…

La Beauté du monde se montre et resplandit en tous points.

Le Coeur explose de Joie !

Et une évidence prend forme :

L’Être humain est le joyau de l’univers…

La Vie en est la reine…

Jacques …. Et chacun avance sur le chemin….

Publié le 2 août 2012 par Coeur de Lyon007 dans Non classé

Le « Savoir » et…l’intelligence   21 comments

La véritable intelligence consiste à rendre au savoir la place qui lui revient. Sans certaines connaissances, il n’est pas possible de vivre dans cette société technologique et presque mécanique, mais ce savoir ne pourra transformer radicalement l’être humain et le monde dans lequel il vit.

Le savoir n’est pas la perfection de l’intelligence.

L’intelligence peut faire appel au savoir et le fait effectivement, transformant ainsi l’homme et la société.

Mais l’intelligence ne réside pas dans le seul fait de cultiver l’intellect et son intégrité. Elle découle d’une compréhension pleine et lucide de la conscience de l’homme, de vous-même, et non d’une partie, d’un segment isolé de vous-même.

L’étude et la compréhension du mouvement de votre propre esprit, de votre propre coeur donne naissance à l’intelligence.

Vous êtes le contenu de votre propre conscience. En vous connaissant vous-même, vous connaîtrez l’univers entier. Cette connaissance se situe au-delà des mots, car le mot n’est pas la chose.

Se libérer du connu, à chaque instant de votre vie, voilà l’essence de l’intelligence. C’est cette forme d’intelligence qui agit dans l’univers si vous n’y faites pas obstacle. Ne pas se connaître soi-même, c’est détruire l’ordre sacré des choses. Les études que d’autres ont pu entreprendre sur vous ou sur eux-mêmes ne modifient en rien cette ignorance. C’est à vous et vous seul qu’il appartient d’étudier le contenu de votre conscience. Les recherches menées par d’autres sur eux-mêmes, et donc sur vous, ne sont qu’autant de descriptions.

Le mot n’est pas la chose. (Krishnamurti – Dernier journal – Avril 1975)

 

Publié le 18 mai 2012 par Coeur de Lyon007 dans Non classé

Anita…. Amour véritable…Attention…Etat de bonheur…   13 comments

Voilà trois commentaires d’Anita au sujet de thèmes tels que l’Amour, l’Attention, le Bonheur :

L’Amour véritable :

Oui, il est difficile « d’être l’Amour » dans ce monde où toute attitude différente paraît suspecte.

Et cependant, il faut continuer à Aimer parce que l’Amour est le Cadeau, le Joyau que nous portons en nous et dont l’homme a plus que jamais besoin aujourd’hui. Je porte aussi l’Amour en moi et nous sommes légions. Je le porte dans les mots, les paroles, les gestes. Je le vis au quotidien, avec tolérance pour ceux qui l’ignorent, avec bienveillance, compassion. J’aime inconditionnellement l’être humain car je sais, par expérience, combien il est difficile d’avancer sur un chemin et de vivre dans l’ignorance, dans l’ignorance que nous sommes bien plus que ce que nous croyons être. De ma sensibilité, j’en ai fait une force que je dois aussi canaliser, car la force peut jouer des tours (sourire).

Je reviens en mon Temple et de là, je vis sereine dans l’instant, en paix avec moi-même et le reste de l’univers. Tu es Amour Jacques dans tout ce que tu fais. Ne te soucie pas de ce que les autres pensent de toi, avance sur ton chemin avec foi. Tu n’es pas seul sur ce chemin, tu es accompagné et ici, sur cette belle Terre, il y a de l’Amour à profusion autour de toi.

Aime, aime et aime à l’infini. L’Amour est puissant, il ne faut pas le contenir, il faut le libérer. Ce que tu portes en toi est une force…Remercie d’en être ainsi comblé ainsi que je le fais.

Anita (18/01/2009)

 L’Attention :

Les graines de l’attention et ses plus beaux fruits se sèment et se cueillent dans l’instant présent… Présent, cadeau, le cadeau du présent, l’Attention…Et dans l’instant tout se vit, tout se ressent. La puissance de l’instant n’a d’égale que l’attention que nous y mettons à y rester. Notre esprit aime à s’y évader, il aime voyager, imaginer, se heurter, rêver, rire et pleurer, s’égarer pour mieux y revenir ressourcé. Et sa source Est l’Instant Présent, quand l’esprit revient vers l’Attention.

Alors l’attention devient Création. Elle se rempli de Vie. Oui, elle devient accueil et elle s’offre ainsi dans sa complétude à l’autre mais il est difficile dans ce monde qui nous bouscule de vivre pleinement toutes les joies de l’Attention.

L’attention doit commencer son chemin par Nous… Nous devons d’abord être attentifs à nous-mêmes, cela nous oblige à nous connaître et à nous reconnaître dans nos agacements, nos impatiences, nos petites lâchetés et nos imperfections tout autant qu’en notre beauté, notre divinité, notre sagesse et notre discernement

Être attentif à soi pour être attentif à l’autre, voilà peut-être le secret de la paix intérieure, un de ses nombreux chemins ou méandres, mais une voie assurément à parcourir, sans modération, car il est bon de partager les instants présents dans l’Attention…Merci pour ce voyage Jacques, un beau voyage …Oui, l’Attention est de l’Amour.

 Anita (04/04/2009)

L’état de Bonheur :

Combien se perdent à le chercher, ce bonheur dont tout le monde parle. Mais quel est donc le secret de cet état inaltérable dans lequel un être humain baigne en permanence quoi qu’il se passe autour de lui. En quoi est-il différent lorsqu’il est ainsi « habité » ? Je ne sais pas, je n’ai pas la réponse.

Le bonheur m’habite, depuis toujours sans doute à moins que non, je m’en suis donnée les moyens. Je me suis dit qu’il était possible de vivre autrement que dans la souffrance et que pour avancer je pouvais le faire dans un autre état d’être. Je suis allée au fond de moi, chercher cette étincelle, cette petite flamme et je l’ai rallumée, parce qu’elle n’attendait que ça, mon approbation, que je m’octroie le droit d’être heureuse en toutes circonstances, en tous lieux, quoi qu’il se passe autour de moi, je me le devais, je le méritais. Alors j’ai allumé la flamme et je l’ai montrée aux autres en étant « autre », un autre « moi », un « moi » rayonnant dans toute sa simplicité.

Le chemin du bonheur est un chemin intérieur, quelque que soit le bagage dont nous sommes porteurs à la naissance, nous avons le droit, envers et contre tout, de rayonner le bonheur, même à travers nos larmes, nos souffrances et nos cris, car lorsqu’il nous habite, curieusement, il se répand à l’intérieur, il prend sa place, son expansion au fil du temps est surprenante, il nous débarrasse des scories, ces peurs intestines qui nous bloquaient, il nous élève et nous révèle, à notre rythme… Car il appartient à chacun de le vivre, impalpable, il ne peut se « transmettre » même s’il en devient contagieux…  Lorsqu’il nous habite en profondeur, il ne quitte plus son réceptacle, nous devenons son tabernacle. Je sais pourquoi je l’ai appelé, pour le rayonner et contaminer …. N’est ce pas là une saine contamination ???

Laissons-nous porter par sa caresse et sa chaleur, son sourire est pur bonheur, il est Simple, il est Vie et il est Joie et son rayonnement est Amour. Merci Jacques de partager ton bonheur avec nous.

Regarde tous ces mots, comme il fait tant parler et pourtant, tu as raison, aucun mot ne suffira jamais à le décrire, alors, peut-être demain, quelqu’un le nommera, un nouveau mot pour un nouvel Etat d’Etre… Je partage le mien avec toi…

 Anita (28/04/2009)

Publié le 29 décembre 2011 par Coeur de Lyon007 dans Non classé

Anita Le SANT….Amour et Confiance…   18 comments

Anita me disait :

« C’est le manque d’Amour qui nous blesse et nous tue sans cesse, non pas l’Amour de l’autre, mais l’Amour de nous-mêmes, cet Amour que nous possédons tous en nous et que nous ne prenons pas le temps d’aller chercher pour lui permettre d’éclore.

Cet Amour là est un « miracle » en soi car non seulement il transforme notre vision de la Vie, il modifie également toutes nos perceptions. Nous ne pouvons plus regarder l’autre autrement qu’à travers ses yeux et nous le voyons tel qu’il est à l’intérieur et non tel qu’il paraît à l’extérieur.

L’Amour inconditionnel est un cadeau inestimable que nous possédons tous. Mais il nous faut aller à sa rencontre, le libérer, apprendre avec lui à nous comporter autrement, nous « surveiller » afin de ne pas retomber dans nos pièges du jugement et lorsque nous avons bien appris à le connaître, à nous connaître, il fait son chemin en nous, il nous transforme et en nous transformant, c’est le monde autour de nous qu’il transforme …

Le monde dont nous rêvons, peu à peu se dessine pour nous. Le rayonnement de l’Amour est puissant et généreux. Une seule pensée orientée apporte de la Lumière là où règne l’ombre. Ne nous privons pas de ce cadeau, il est inestimable …C’est effectivement « la seule révolution qui vaille »…   Anita (11/09/2010).

Anita est dans chaque parcelle de Vie…
Dans le ruisseau qui chante,
Dans le piaillement des oiseaux,
Dans la bise légère,
Ou les bourrasques du « Mistral »,
Dans les yeux de notre voisin,
Ou la voix du chanteur…

 Anita, c’est la Vie tout autour de nous !
 Abreuvons nous de ses écrits,
Prenons conscience de la justesse de ses mots,
Jusqu’au plus profond de nous même,
Et véhiculons ses convictions de tout notre Cœur.

 Anita est là…bienveillante et heureuse,
Juste à côté de chacun de nous !

 Jacques

Publié le 28 décembre 2011 par Coeur de Lyon007 dans Non classé

Quinze jours de vélo en Corse…   22 comments

Notre slogan : « Plus tu pédales moins fort, moins tu vas plus vite ! »

Vacances un peu sportives : Découverte des villages de la Corse intérieure.

C’était 15 jours de pur bonheur !

Des villageois accueillants et serviables, des paysages majestueux, des forêts magnifiques et de superbes torrents…

Mais nous avons dû gravir 12 cols pour un dénivelé cumulé de 4111 m et parcourir plus de 450 km…

 

 

                                     

 

Et tout ça avec les sacs de couchages et la guitoune…!

 

 

 

Publié le 21 septembre 2011 par Coeur de Lyon007 dans Non classé

Descendre au fond de soi…   38 comments

 

Descendre, descendre…en soi.

Abandonner,

S’abandonner,

Tout abandonner, en confiance…

Lâcher toutes ses propres défenses,

Et se laisser aller à l’inconnu…

Descendre dans les profondeurs de sa mémoire où tout est inscrit.

Descendre dans les abysses de ses entrailles où tout est écrit.

Tous les sentiments,

Toutes les peurs,

Toutes les frayeurs,

Toutes les joies mais aussi toutes les extrêmes douleurs…

Descendre là où…

Là où les douleurs atroces côtoient les bonheurs les plus divers…

Se rendre compte comme nous avons embelli nos joies,

Allant parfois jusqu’à dénaturer la réalité de « ce qui est »…

Regarder les moments douloureux…

Dénicher le peu de ce que l’on sait de ces moments là.

Les débusquer,

Les arracher de leur terreau fertile,

Les remettre à jour,

Et prendre conscience de toutes les pensées, tous les sentiments

Qui nous ont traversé l’esprit dans ces instants là.

Regarder au fond des yeux ces douleurs mises à nu…

Elles ne s’effaceront pas !

On ne peut les oublier !

Mais débarrasser tout ce qui a été construit pour cacher l’innommable,

Rend ces douleurs sans influence…

Lentement, doucement, le brouillard se dissipe,

Alors se dessinent le chemin et les portes de la Liberté…

La voie pour se réapproprier son corps… et son esprit.

 Jacques

Publié le 8 juillet 2011 par Coeur de Lyon007 dans Non classé