Un être humain qui s’éteint…   46 comments

Devant les commentaires passionnés de mes amis québecois, j’ai cherché et trouvé le texte intégral du Père Gédéon. C’est encore plus beau :

Je n’ai qu’une toute petite foi naturelle, fragile, vacillante, bougonneuse et toujours inquiète.
Une foi qui ressemble bien plus à une espérance qu’à une certitude.

Mais voyez-vous, à la courte lumière de ma faible raison, il m’apparaît irrationnel, absurde, injuste et contradictoire que la vie humaine ne soit qu’un insignifiant passage de quelques centaines de jours sur cette terre ingrate et somptueuse.

Il me semble impensable que la vie, une fois commencée, se termine bêtement par une triste dissolution dans la matière, et que l’âme, comme une splendeur éphémère, sombre dans le néant après avoir inutilement été le lieu spirituel et sensible de si prodigieuses clarté, de si riches espérances et de si douces affections.

Il me parait répugner à la raison de l’homme autant qu’à la providence de Dieu que l’existence ne soit que temporelle et qu’un être humain n’ait pas plus de valeur et d’autre destin qu’un caillou.

J’ai déjà vécu beaucoup plus que la moitié de ma vie. Je sais que je suis sur l’autre versant des cimes et que j’ai plus de passé que d’avenir.
Alors j’ai sagement apprivoisé l’idée de ma mort.
Je l’ai domestiquée et j’en ai fait ma compagne si quotidienne qu’elle ne m’effraie plus…ou presque.

Au contraire, elle va jusqu’à m’inspirer des pensées de joie.
On dirait que la mort m’apprend à vivre.
Si bien que j’en suis venu à penser que la vraie mort, ce n’est pas mourir, c’est perdre sa raison de vivre.
Et bientôt, quand ce sera mon tour de monter derrière les étoiles, et de passer de l’autre côté du mystère, je saurai alors quelle était ma raison de vivre.
Pas avant.

Mourir, c’est savoir, enfin.
Sans l’espérance, non seulement la mort n’a plus de sens, mais la vie non plus n’en a pas.

Ce que je trouve beau dans le destin humain, malgré son apparente cruauté, c’est que, pour moi, mourir, ce n’est pas finir, c’est continuer autrement.
Un être humain qui s’éteint, ce n’est pas un mortel qui finit, c’est un immortel qui commence.

La tombe est un berceau.
Mourir au monde, c’est naître à l’éternité.

Car la mort n’est que la porte noire qui s’ouvre sur la lumière.  
La mort ne peut pas tuer ce qui ne meurt pas. Or notre âme est immortelle.
Il n’y a qu’une chose qui peut justifier la mort…. C’est l’immortalité.

Mourir, au fond, c’est peut-être aussi beau que de naître.
Est-ce que le soleil couchant n’est pas aussi beau que le soleil levant ?
Un bateau qui arrive à bon port, n’est-ce pas un événement heureux ?

Et si naître n’est qu’une façon douloureuse d’accéder au bonheur de la vie, pourquoi mourir ne serait-il pas qu’une façon douloureuse de devenir heureux ?

La plus jolie chose que j’ai lue sur la mort, c’est Victor Hugo qui l’a écrite.
C’est un admirable chant d’espérance en même temps qu’un poème d’immortalité :

« Je dis que le tombeau qui, sur la mort se ferme, ouvre le firmament et que ce qu’ici bas nous prenons pour le terme est le commencement. »

Extrait de « la tombe est un berceau ».

Magnifique texte de Doris Lussier qu’il m’arrive souvent de lire… et qui m’apaise…

Jacques

Publicités

Publié 16 février 2011 par Coeur de Lyon007 dans Non classé

46 réponses à “Un être humain qui s’éteint…

Souscrire aux commentaires par RSS.

  1. Que c’est émouvant de lire notre Père Gédéon!!!
    Yu me rappelle de si bons souvenirs…il est une icône ici dans son personnages…il savait émouvoir….

    Ce texte est magnifique…tu a raison…il est très apaisant….
    Il rend les choses…les événements de la vie plus acceptable…
    Une perspective plus attrayante de la mort…
    J’ai envie d’y croire….

    Merci Jacques pour ce texte et l’émotion…et le souvenir…

    Je suis contente qu’il aie traverser l’océan ….

    Amitié reconnaissante
    Sorciere

  2. Ben oui! Comme le dit Sorcière… notre père Gédéon!
    Je le savais fondamentalement très spirituel, mais je ne le savais pas auteur de ce texte.

    La foi aura été de tout temps l’outil ultime d’espoir et espérances… Ce serait peut-être trop décevant de réaliser que nous ne sommes que roche ou fougère….;-)

    Beautexte à réflexion !

    Amitié…
    Dis Jacques.. tu connais le père Gédéon? Tout un personnage….;-)

  3. Bonsoir Jacques , ton texte me touche spécialement ce soir
    comme tu sais on viens de fermer le blog de ma Soeur grande
    Denise et pour moi ceci est une seconde mort , un autre deuil,
    chaque jour nous avons un deuil à vivre nous tous , car le jour
    qui fini est mort et demain n’est pas encore là … Le soleil s’est
    couché au Québec , et tu vois quand il se couche en notre pays
    c,est qu’il se lève dans ton beau pays , alors rien ne meurt et
    comme ma soeur disait ( Il faut que la vie continue … ) Elle est
    parti avec une telle sérénité me disant sais-tu pourquoi quand
    on approche de la fin de notre maladie pour l’autre vie on na
    plus peur , et on lâche totalement prise c’est que on sais au
    fond de sois avec certitude que la mort n’est pas la fin et que
    de l’autre côté du chemin quelqu’un nous attend , elle ma dit
    là-bas maman m’attend ainsi que papa , ici ma mission sur
    terre est fini mais une autre commence là-bas , je lui ai
    demander si elle avait peur , elle ma dit avant j’avais peur
    mais plus maintenant et avec le sourire quelle avait au lèvre
    en partant … juste avant de fermé les yeux sur ce monde
    en disais long , juste avant la toute fin elle levais ses bras et fesais signe comme venez à moi elle la fait pendant au moins
    5 minute comme si elle voulais prendre quelqu’un dans ses
    bras , quelqu’un quelle apercevais comme derrière un voile ,
    qui s’est déchiré à la toute fin … oui le père Gédéon disais
    vrai ; Un être humain qui s’éteint , ce n’est pas un mortel
    qui finit , c’est un immortel qui commence. Magnifique
    réflextion Jacques merci pour ce texte magnifique
    bisous du Québec Gigi xxx

    ❤●•Gigi•●❤
  4. Bonjour Jacques,

    Voilà..si tu veux connaître une autre facette de ce fascinant personnage…

  5. bonsoir Jacques
    hé bien , notre père Gédéon Doris Lussier personnifiait un personnage de la beauce ,ma place natale .
    je n’aimait pas tellement le père Gédéon mais par contre j’aime énormément Doris Lussier la première fois que j’ai lu ce texte c’était son fils qui avait partager ce texte de son père .
    et moi aussi ce texte m’apaise beaucoup
    merci de nous le partager.
    amitié
    Jeanne

  6. Merci à vous tous, Sorcière, Kleaude, Gigi, Jeanne.
    Je ne connaissais pas le Père Gédéon mais la vidéo que tu a mise est super, Kleaude.
    Il ne devait pas avoir sa langue dans sa poche !
    Je vais essayer de trouver des DVD de ses spectacles.

    Son texte sur la mort est extrêmement apaisant…
    Sous ses airs bougons, je trouve beaucoup d’authenticité et de réflexion…
    C’est un message pour tous qu’il nous donne…

    Amitiés à tous
    Jacques

  7. Magnifique ce texte …!
    Je l’avais utilisé pour un contrat de coordination de funérailles…!
    C’est vrai que c’est un texte qui apaise d’une certaine façon…!

    Merci pour ce partage …!
    Amitiés
    Manouchka

  8. Bonjour Jacques, merci du partage, je me rappelle que ma grand-mère qui est décédé le 30 mai 2010 l’aimait beaucoup …

    Et c’est vrai qu’il est apaisant ce texte…

    Douces pensées

    Francine xoxo

  9. Comme elles sont réconfortantes les paroles de ce Père qui est un sage… Mes propres convictions rejoignent les siennes… Et c’est baume à mon coeur, joie et certitude : non la mort n’est pas la fin de tout, bien au contraire !
    Merci Jacques pour ce partage ! je te souhaite un bon week-end et t’embrasse affectueusement. Sasha

  10. bonsoir jeaques..!
    magnifique réflexion..! et belle analyse, sur la vie et la mort..pour moi l’idée de la mort m’est insupportable..je n’arrive pas à me faire à l’idée, qu’un jour je ne serais plus..moi comme tant d’autres …!car j’aime la vie..bien qu’aujourd’hui la société humaine soit en décadence.
    La vie sur la terre est merveilleuse, c’est seulement l’homme qui l’habite en imposteur n’appréciant pas ses richesse et sa beauté ..Que le créateur a donné aux hommes .
    personnellement je crois que Dieu existe cependant bien des gens n’ose avouer avoir une foi …solide ou pas..mais foi en quoi et en qui…?là est toute la question..
    Sans faire de morale, pour trouver il faut creuser profond
    nous ne sommes pas sur terre par hasard..et si c’est un Dieu d’amour, qui nous y a mis, il faut chercher les raisons pour lesquels nous mourrons ..je sais qu’ils y en as..! nous en tant qu’humains imparfait, laisserions nous mourir nos enfants si nous avions la possibilité de les faire vivre..??
    je te laisse répondre à cette question !!!
    Cependant ton analyse est humaine et légitime et j’ai beaucoup aimé tes réflexions ce que tu écris est fort intéressant..je te fais une bise amicale en te souhaitant un bon dimanche..Claudie

  11. Merci de ton commentaire Claudie,
    Pour répondre à ta question, je pense que nous avons tous une opinion différente de Dieu, de l’au delà, de la Foi…
    Je suis comme Doris Lussier. Je ne pense pas que « la vie se termine bêtement par une triste dissolution dans la matière… »
    « Il faut creuser profond… »
    Oui, très profondément !
    La mort du corps ne m’impressionne pas… Ma confiance en la Vie est trop grande…
    Je t’embrasse
    Jacques

  12. Oui, la Vie véritable commence à la mort de la mort, cet instant sacré de la re-Naissance de l’Immortel en Soi… Amitié du petit Atelier

  13. Bonsoir Jacques
    un bien beau texte que tu as mis en partage.
    La mort, est un mystère, on ne sait rien d’elle, peu peuvent en témoigner, 😉 mais une chose est sûre c’est qu’elle sera là pour tous et toutes, mais est-ce vraiment mourir que mourir? 🙂
    C’est un des plus grand mystère qui fait partie de la Vie, et au moment où la mort se présentera, ce que je souhaite c’est qu’elle le fasse sans souffrance, car c’est la souffrance qui me fait le plus peur, la mort elle, c’est le dernier (peut-être) grand mystère de la Vie! Peut-être une expérience extraordinaire, peut-être pas, mais l’humain se nourri d’espoir n’est ce pas, alors on verra bien ou pas, o nous mène ce (peut-être) dernier pas! La Vie de toute façon continue, sous différente forme, même si peut-être nous n’en aurons pas conscience. J’Aimerai bien avoir conscience toutefois quand le moment se présentera, même si c’est seulement l’espace d’un instant, si mystère il y a!!!
    bonne fin de samedi, et bon dimanche!
    A bientôt!
    amicalement
    marie

  14. Très heureux de te voir là, Marie.
    Ton lumbago aurait-il capitulé pour te laisser un peu de répit ?
    La mort ? Oui, nous avons tous un avis que l’on dit ou que l’on garde en secret…
    Pour moi, la confiance que j’ai en la Vie me pousse à penser que la mort du corps n’est qu’un passage… Il serait trop long de te dire pourquoi j’en ai la conviction… C’est arrivé…un jour…tout simplement…
    Amitiés
    Jacques

    • Bonjour Jacques
      Merci de tes passages …
      Oui mon lumbago me fiche un peu la paix. Et puis j’avais eu une coupure du net, mais là pour l’instant, tout est entré dans l’ordre. 😉
      En ce qui concerne ton avis sur la mort du corps, comme tu dis, tu en as la conviction, que dire ??? Moi je sais que je ne sais rien, mais je respecte ton avis, surtout si tu as eu une expérience…. un jour…. tout simplement.
      Belle journée
      bises.

  15. Bonjour Jacques, je viens de lire tes mots déposés chez notre amie Jeanne…

    J’y ai trouvé du réconfort… Du sens…

    Douces pensées amicales

    Francine xoxo

  16. la mort ne me fait pas peur
    quand se sera le moment je serai prete je le sais
    mais la mort de mes proches oui elle me fait peur
    car je les aimes trop
    je voudrais partir avant eux
    pour moi la mort est un aboutissement car je crois fortement en la vie apres ma mort
    vaste sujet c est vrai
    merci pour ce texte apaisant
    amitié
    dany

  17. moi je suis en plein dedans, j’avoue meme vouloir par moment aller la trouver toute seule, et puis je m’y resigne, sans doute ai je trop envie de vivre, et c’est justement cela qui fait que je veuille mourir ! en fait je voudrai etre heureuse, et effacer la tristesse que je voie, mais bon ca se dit pas apres on passe pour une nevrosée, ce que je suis pas, c’est d’ailleurs mon trop grand optimiste, ma facon de rire tout le temps, qui fait que les gens me prennent pas au serieux,
    je relie le texte
    une esperance plus qu une certitude, oui voila exactement

    idem, j’ai du mal à penser, forcement, lol , mais oui, pourquoi hop serions nous morts y compris notre pensée, je suis pas intelligente, mais il me semble aussi bien impensable qu’apres nous ne soyons pas encore vivant d’une certaine facon,
    cela ne me réjouit pas plus, car on se dit tjrs mais… et le doute subsiste, mais j’avoue que des signes sont la si on veut bien les entendre et les voir , heu je parle pas de fantomes qui tambourinent etc

    voila, exactement, mourir c perdre sa raison de vivre tout a fait,
    moi j’ai pas peur de la mort, specialement, mais quitter les gens que j’aime oui, en ce moment un probleme vient a moi, c’est le fait de vieillir, je suis une fille, et pis zut je le dis, desfois je dis pas mon age, parceque justement, ca me fou le cafard, je me dis crotte, ca y est j’ai l age de mes parents quand je les trouvait vieux, vieilllir voir son corps se detruire, ca me fait plus peur que la mort, qui me semble encore pas la, c’est aussi le clan dans lequel on nous met, moi qui est plein de jeunesse, j’entend a son age, ou alors, es tu ménopausée ? ou encore, tu as quel age ? ou té encore bien conservée pour ton age,
    ffff, tout cela me fait penser que a un moment ce sont les gens qui nous foute a l’ecart et nous enleve la vie, en mettant les vieux com ils disent dans des endroits pour plus les voir, ya rien pour eux, on devrait tous se melanger, moi jai discuté avc un monsieur de 101 ans a un diner, c etait super, j’ai pas pris un ton condescendant, je l’ai mis a egalité et ca été genial

    pas daccord je pense que la vie a un sens, sinon c pas existant,

    je continue à lire le poeme……

    ah oui ! pour moi mourir c’est comme la naissance, c’est un passage, vraiment on a l’impression d’un passage

    oh c bisard, je viens d’ecrire cela, et je vois qu’il dit la meme chose apres, comme quoi !

    la mort c’est une chose, la mort fait partie de la vie, le truc c’est que pour ceux qui reste, c’est l’absence de l autre qui fait souffrir

    bref, un ami c’est suicidé ya pas longtemps qq jours ….. je l’avais eu la veille en msn,

    et samedi mon petit chien s’est fait ecrasé, cela a été un debordement de larmes, et un renvoie a plein de choses, j’ai repensé a tout mes disparus,
    et j’ai le coeur mais enorme de pleurs, et je continue a dire aux gens oui oui ca va la vie suit son cours,

    bon pour résumé, je crois a un apres, pour l’instant on vit avant, donc ou , ? je sais plus si c’est ds le présent , car chaque seconde fait que nous mourrons, donc lol, si la j’ecris c’est que c’est deja fini, imaginons donc ce que c’est ds l’univers cette notion de temps ,l ol

    cordialement, julie (amie de Dany, Marie, Solitaire) je suis venue ici par curiosité, j’aime bien ce blog

  18. Bonjour Julie,
    Et bien, quel lâcher prise !
    Ça fait du bien, de temps en temps, d’écrire tout ce que l’on a sur le coeur…
    Je te touve plein de dynamisme !
    Oui, la vie est parfois dure,….. les amis qui s’en vont, les années qui passent…
    Mais ne faut-il pas justement vivre sa vie au jour le jour ?
    La prendre à bras le corps…et vivre le moment présent.
    N’est ce pas primordial de laisser mourir le passé et vivre chaque seconde qui se présente ?
    Ce n’est pas facile… mais….
    Amitiés
    Jacques

    • oui oui tu as raison, vivre sa vie au jour le jour en present, tiens un présent qui serait un cadeau,
      nous avons beaucoup parlé du passé present et futur, pour moi comme je l’ai dit il n’y a que continuité
      oui prendre la vie a bras le corps, je disais cela ce matin sur le blog de Marie, voir le coté positif des choses,

      oui pas facile comme tu dis tout cela, mais nous sommes sur la bonne voie, enfin moi j’essaie, meme si je chutte, desffois, mais les chuttes sont des silences , chut, on dois continuer alors sans rien dire, quoi que, faut pas tout supporter non plus,
      car la colere peut etre necessaire si on l’a maitrise

      bises , et bonne journée Jacques

  19. C’est un texte qui porte à réflexion… alors voici :
     » On voit mourir chaque moment qui passe…

    On voit naître aussi chaque moment qui se présente  »
    Si je vis l’instant présent avec la même intensité que j’ai peur de la mort, j’aurai vécu avec intensité ma vie. Ce que j’ai fait heureusement… alors j’ai eu peur de la mort.

    Vivre chaque instant, vieillir en pleine conscience demande de mourir à tout ce que l’on aime et à ce que l’on n’aime pas… d’accueillir ce qui vient et laisser partir ce qui part, en ayant appris les leçons qui vont avec l’expérience de vivre, voilà bien un art de vivre à laquelle j’aspire.

    Je crois en la réincarnation, en la possibilité de revenir apprendre ce qu’est l’Amour incarné.

    J’aime beaucoup lorsqu’il dit : « Au contrai
    re, elle va jusqu’à m’inspirer des pensées de joie. On dirait que la mort m’apprend à vivre.  »

    Merci pour le partage de ce texte Jacques !

    Aya

  20. j’aime pas trop moi la phrase on voit mourir chaque moment qui passe, cela me fait froid, sans doute parceque finalement je ne suis pas a l’aise avec la mort puisqu’elle me fait penser à la souffrance , je pense à mes etres chers disparus et aussi des gens que je connais pas mais que je vois aux infos, je pense aux guerres, a la famine, donc mort veut dire synonimes de souffrance comme cela a brut, mais pourquoi dire mourir chaque moment, puisque un moment ce continue et s’enchaine, ya pas de fin a quelque choe, c’est comme l’espèce humaine, il y a continuité avec deux etres, on se reproduit, et une part de nous continue, donc mort veut dire peut etre naissance ou renaissance ,

    bon ba bonne journée a tous, dis moi Aya, pourquoi tu crois en la réincarnation, c’est un sujet qui m’interesse

    bises a tous

  21. Bonjour Julie,
    Les mots n’ont pas tous exactement la même signification pour tout le monde.
    Je connais la plénitude d’Aya et je crois comprendre la phrase que tu n’aimes pas.
    On en revient à la discussion que nous avons eu sur le site de Marie…
    Si l’on arrive à assumer et vivre totalement le moment présent, alors ce qui s’est passé n’a pas d’influence sur soi, sur ce que l’on est… On ne se créé pas d’images positives ou négatives. Et dans ce cas, on peut dire que le moment passé est…mort.
    Je crois qu’il ne faut pas le comparer au décès d’un ami ou d’un être cher…bien que…

    Dans ses livres Krishnamurti parle beaucoup de ce sujet.
    Voilà un site qui pourrait t’intéresser :
    http://www.krishnamurti-france.org/index.php

    Belle journée, Julie.
    Bises
    Jacques

  22. Bonsoir Jacques,
    je venais te remercier pour ton intervention sur mon blog, sur le billet « la pensée » Krishnamurti. Je trouvais ses paroles si claires, que j’avais un peu de mal à exprimer autrement, que la seule chose qu’il nous disait, c’est que la pensée, qu’on le veuille ou pas, est conditionnée par notre passé.. tu as su trouvé les mots et aussi la clarté, et ça m’a aidé, 😉
    Je vois que les dialogues se poursuivent ici, c’est extra.
    Je prend le lien que tu proposes à Julie, j’en ai plein de Krishnamurti, peut être même m’as tu déjà passé celu-ici, mais dans le doute, je vais le remettre..lol…
    J’ai quelques livres de Krishnamurti, et c’est vraiment très bon de le lire, comme si on avait parfois un reflet miroir de ce que l’on sent ou voudrait exprimer soi! Quand j’ai découvert ce philosophe indien, je suis restée une bonne semaine, un peu à coté de mes pompes, tellement j’en revenais pas, de ce que je lisais et combien c’était clair.
    Enfin bref, je venais te dire merci, et du coup je repars avec le lien. 😉
    belle nuit, et journée à venir.
    bises
    ps : peut-être un jour tu feras un billet sur ton expérience perso, qui t’as conduit à penser que la mort n’est qu’un passage… ???? heu je dis ça comme ça hein…. 😉
    A bientôt et encore merci.

  23. Bonjour Julie,
    Le chiffre indiquant la seconde de l’instant présent est le seule qui vaille de toute éternité. Comme tu sais hier n’existe plus et demain n’est pas encore là… seul l’instant présent avec nos choix existe réellement… et c’est de ce choix que naîtra le futur bien sûr. Peut-être que je renaîtrai dans un de mes petits-enfants, de là la réincarnation. Mais peut-être que non… ça dépend de la loi de karma, c.a.d. des causes que j’ai créées, donc des effets que j’aurai à venir équilibrer.
    Pour répondre à ta question concernant le pourquoi je crois en la réincarnation, je te dirai que c’est pour moi la seule évidence de la pérennité de l’âme que Je Suis. Je le vois dans tout ce qui m’entoure, dans la rencontre fortuite de gens que je rencontre, dans leurs agissements dans mes rêves nocturnes, dans le pourquoi des guerres et des souffrances, dans la joie et l’abondance, dans l’Amour et la haine, etc…. partout… tout me parle de la loi de cause et effet, donc de la réincarnation, non pas comme une punition, mais comme un apprentissage en vue de ma réalisation spirituelle.
    Cette vision m’est personnelle, et comme telle je ne voudrais pas l’imposer à quiconque… car c’est aussi cela la liberté d’être…
    Ayâ

  24. Bonjour Jacques,

    La plénitude… je ne l’ai pas encore atteinte bien sûr… et dans ce monde de dualité dans lequel nous vivons, je ne crois pas que je l’atteindrai totalement, même si j’y aspire de tout mon être… car avant que cet état ne devienne permanent, je crois qu’il coulera encore bien de l’eau sous les ponts en ce qui me concerne.

    Juste lire ou écrire ce mot fait déjà rêver à l’ULTIME.

    Merci Jacques !

    Ayâ

  25. merci Aya, j’ai entendu que tu c etait ta conviction, mais vois tu en ce moment j’avoue m’interroger sur ce sujet, je voulais avoir ton avis, comme diverses avis, merci Aya

    Jacques, oui j’ai bien compris que ce n’est pas le deces, mais je voulais dire que le mot mort a moi me faisait penser a qq chose de douloureux, j’ai mal exprimer ma pensée

    comme tu le dis chaque mot a une signification particuliere
    et comme tout débat phylo il faudrai deja au début, donner la definition du mot, pour que l’on soit tous d’accord sur ce dont on parle,

    par contre ne pas etre influencer par l’instant passé c vivre au present dis tu, je comprend , mais il y a des passé qui sont bénéfique et riche d’enseignement, une erreur par ex, permet de vivre un present autrement, sinon on vivrai tjrs ds la meme betise , donc l’expérience du passé est importante pour se cnstuire enfin je dis cela mais je suis peut etre hors sujet, mais bon on apprend tous les jours, et comme chaque jour est un present, passé de notre futur present, moi franchement, je pense qu’on est sur terre pour apprendre, avoir des experiences et en faire qq chose de bien si possible,
    le truc c’est les pollutions interne, les traumatisme pas resolu, enfin je sais plus moi !!!!!!!!!!!!!!!
    bisous quand meme,
    merci jacques et Aya, et au passage coucou a Marie

  26. jacques c’est normal que j’ai mal a la tete ?

    lol

  27. Bonsoir Julie,
    Tout ce que nous avons vécu dans le passé est important, Julie.
    Nous sommes entièrement d’accord tous les deux.
    Toutes les épreuves auxquelles nous avons été confronté depuis notre plus tendre enfance se transforment soit en blocage de notre personalité, soit en un marchepied vers plus de conscience.
    Si un évenement est mal assumé, il reste vivant dans notre esprit et peut nous faire agir de différentes manières vis à vis des autres ou des situations.
    Si ce même évenement est totalement assumé, solutionné au moment où il se présente, alors il n’a aucune influence malheureuse sur notre action de tous les jours…
    En conclusion, s’il reste un souvenir de cet évenement dans notre mémoire, on peut dire qu’il est « mort »… Il ne modifie pas notre action de tous les jours…

    Marie, je crois que tu dis la même chose que moi avec d’autres mots. Non ?
    Bises
    Jacques

  28. oui je comprend ce que tu veux dire en tant que souvenir mort, donc faire son deuil quoi d’une situation,
    en fait c’est vraiment une interpretation de mots, je pense

    car en fait je me suis basée sur le fait que tout vécu est en mémoire donc souvenir donc pas mort, mais tu vois c’est de l’interpretation selon ce que le mot mort veut, dire, pour moi mort veut dire fini, mais en fait comme je pense qu’il y a vie apres, je me dis que le souvenir mort, enfin assumé, est mort pour toi dans l’action a venir, ba moi je pense pas qu’il ne modifie pas notre action, parceque com je dis toute action amène forcement une réaction, c’est comme le cailloux dans l’eau, il y a les ondes tout autour,

    enfin bref, je sais pas, toi j’ai l’impression que tu dis que le souvenir s’il reste ds la mémoire il est mort, car il est souvenir, et si il est encore brulant et traumatisant il est donc encore en vie donc joue sur notre action

    mais meme si il est mort il agit, car un souvenir heureux fera de nous des réactions tout à fait comme un souvenir mort pour reprendre tes mots,

    bon je sais pas j’essaie de reflechir, je me dis que notre etre est bien compliqué, et que pour arriver à la zen attitude cela demande pas mal de remise en cause de nous,

    je suis pas une intellectuelle, alors c’est pas facile, d’exprimer mes ressentis,

    tu vois je dis je ne suis pas, donc réaction nulos , et pourquoi je dis cela, franchement, ? donc réaction par rapport a un vécu, je le sais, et pourtant je suis conscience que c’est archi nulos, bon, donc en ai je suis en situation alors de souvenir mort puisque j’ai conscience que c’est nul et pourtant inconsciement je dis je suis nul, fffffffffffff

    bon meme si je comprend rien, c’est pas grave, , c’est interessant en tous les cas de lire les avis des gens ,

  29. mon Dieu ! je viens de relire mon texte, je comprend meme pas ce que j’ai écrit ! alors pardon a tous, j’ai tapé plus vite que ma pensée,
    bon je suis nulle ok mais pas à ce point Mon Dieu la honte !
    heu je crois que faut que j’arrete de vouloir ecrire,

    en bref pour moi un souvenir est toujours existant et toujours actif dans nos decisions,

    voila j’ai dis en une phrase ce que j’ai raconté en papotage plus haut,

    desfois faut faire simple, lol

    julie gémeaux ascendant Lion, c’est pour me justifier

  30. heu je peux revenir ?

    bon ba me revoila parceque je repense, on pourra pas dire que je suis pas opinatre, voir un peu enquiquinante

    bon, donc, pourquoi nos souvenirs agissent sur notre facon d’etre ? hein ?

    because !

    donc, est ce que nous sommes libre de penser et d’agir, du coup, si les souvenirs sont des faits qui nous influence, ? en fait normalement on est libre de choisir une action pas vrai ?

    moi j’ai bien l’impression qu’on est libre de vouloir etre libre, mais qu’on se bloque dans la pensée,

    bon cette fois ci j’arrete à défaut de passer pour la foldingue du net,

  31. Foldingue enquiquinante ?
    Mais non, Julie, on ne te juge pas !
    Ici, on s’exprime… C’est tout !
    Et tu as beaucoup de choses à dire… Et on prend. Voilà !

    Bon week end.
    Bises
    Jacques

  32. ouf j’ai eu peur ! merci Jacques !
    ps , jai mis mon cerveau en jachere, un ti peu pour qu’il refleurisse encore mieux de mes pensées fleurs,
    bon, alors attention car des que sa repousse je vous dis pas !
    bonne journée à toutes et tous

  33. Coucou Jacques je suis passé voir et re-lire ton
    magnifique texte et superbe la vidéo de Kleaude
    qui vas bien avec ton texte !!! J,en profite pour te souhaiter une Bonne-Semaine et et Joyeux-Printemps
    Bises du Coeur amicalement Gigi

  34. Bonsoir cher Jacques je passe te faire un ti-coucou et te
    souhaiter un bon-weekend ainsi qu’une belle fête de Pâques
    à toi et tous les tiens ! J’espère que tu vas bien !
    Prends bien soin de toi cher ami , bisous bien fort
    ton amie du Québec Gigi

  35. Je passe te faire un petit coucou Jeaques, Tu n’a plus rien écrit ? car de temps à autre je passe et m’arrête sur ta page..!

    Bon ! je sais que tu es là, que tu liras mon message, j’espère que le ciel et le soleil, t’apportent leur douce chaleur..merci pour ton dernier commentaire qui m’a fait plaisir !

    quand à moi ! tout va bien, après un petit coup de blues, le soleil printanier se charge de remonter les batteries..

    Je te souhaite de passer une excellente semaine, toi et ta petite famille.

    Bise amicale depuis mon île,

    Claudie

  36. Un sujet important , une question mille fois posée , mais hélas jamais de réponse ! seulement des centaines d’espoirs ou d’hypothèses , c’est ainsi ! amitiés !

  37. Je me suis invitée sur votre espace que je découvre par l’intermédiaire d’une connaissance virtuelle commune …. et j’en suis ravie . Quels beaux textes à lire … j’aime vraiment et reviendrai lire plus avant ; merci de ce beau partage qui fait du bienà l’âme …. Belle journée à vous . Bise amicale

  38. Je me suis invitée sur votre espace que je découvre par l’intermédiaire d’une connaissance virtuelle commune …. et j’en suis ravie . Quels beaux textes à lire … j’aime vraiment et reviendrai lire plus avant ; merci de ce beau partage qui fait du bienà l’âme …. Belle journée à vous . Bise amicale ( je m’abonne)

  39. Je fait une petit visite nocturne de touts mes amis….Je passe déposé chez toi un beau Bonjour du Québec qui se prélasse enfin sous le soleil !!!!

    A tres bientot !!!
    Sorcière

  40. Un petit salut en passant cher Jeaques, j’espère que le soleil est au rendez vous, dans le ciel mais aussi dans ton coeur..bon week end à toi et ta petite famille,
    bise amicale
    Claudie

  41. Je découvre votre blog et c’est une belle découverte !
    Nous n’avons rien à craindre de la mort. En fait nous n’avons rien à craindre de quoi que ce soit. Le vivant s’exprime toujours de la manière qui lui convient le mieux afin de faire naître dans nos têtes l’idée de l’amour, et dans nos coeurs, le sentiment d’amour.

    • Bonjour Ysa et merci !
      Je suis d’accord. Nous n’avons rien craindre de quoi que ce soit mais pour dire cela avec beaucoup de force et de confiance, ne faut-il pas être passé par le chemin chaotique du…retour vers Soi.
      Je crois que c’est l’unique voie pour découvrir ce qu’est l’amour véritable…
      amicalement
      Jacques

  42. Great, thanks for sharing this blog.Really thank you! ecgbeagfekeb

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :