N’être RIEN….   16 comments

Quelle est donc cette sensation passagère, plus ou moins longue dans le temps, d’avoir parfois l’impression de n’être "RIEN" ?
Sensation qui, au lieu de nous angoisser, nous laisse étrangement serein, presque…apaisé…
 
Krishnamurti en dit ceci :
Retirez de vous-même votre nom, vos titres, argent, position, votre petite capacité à écrire un livre et en être flatté – alors qu’êtes-vous ?

Ainsi pourquoi ne pas réaliser et être cela ? Vous voyez, nous avons une image de ce qu’est n’être rien, et nous n’aimons pas cette image ; mais le fait réel de n’être rien, quand vous n’avez pas d’image, peut être entièrement différent. Et c’est entièrement différent. Ce n’est pas un état qui peut être réalisé en termes de n’être rien ou d’être quelque chose. C’est entièrement différent quand il n’y a aucune image de vous-même. Et n’avoir aucune image de vous-même exige une attention immense, un sérieux immense. C’est uniquement celui qui est attentif, celui qui est sérieux, qui vit, pas les gens qui ont des images d’eux-mêmes.

Le mot "RIEN" a tellement d’importance dans notre société. Vous n’avez RIEN entre les mains ! Vous n’avez RIEN accumulé ! Vous n’avez RIEN fait de votre vie ! Vous n’avez RIEN acquis ! Etc, etc…

Je ne suis "RIEN" est peut être la prise de conscience de n’être ni plus, ni moins que les autres. C’est peut être l’acceptation de n’être que "soi-même" !

Jacques

 

Publicités

Publié 11 mai 2009 par Coeur de Lyon007 dans Non classé

16 réponses à “N’être RIEN….

Souscrire aux commentaires par RSS.

  1. Etre rien C’est être tout Puissance d’exister De vivre !Etre rien ,Rien qu’une page blanche;Remplie de silence d’or !Etre détaché de tout – première condition pour n’être indifférent à rien. Voici une citationCioran Emil Michel de qui dit:Par peur d’être quelconque, j’ai fini par n’être rien. Enfin:Etre rien:Rien qu’une larme Qui coule joyeus Peut-être heureuse…D’être à la fois tout et rien !posséder tout le pouvoir du temps .BISOUS sinon je ne m arrete plus.

  2. Merci, Jacques, de me ramener à la simple compréhension de ce que j’essayais de dire. Grâce à toi je vais pouvoir accéder à la marche suivante de cet escalier monumental qu’est notre devenir ( image de la Muraille de Chine ).Oui je suis en train de lire : le sens du bonheur du même auteur…..

  3. Le RIEN est un TOUT … mais j’aurais besoin de plusieurs pages .. sur un autre blog j’avais fait un très long billet sur ce RIEN … et je ne souviens d’un com qui m’avait plu : "tout ça pour RIEN" …Bonne journée !Fr@ne

  4. Ah… encore un texte qui porte tant à réfléchir…. Jacques… avoue!!! Tu es un gourou de la philosophie!!! En totu cas.. très philosophe toi-même….Rien… n’être rien…. au-delà de la signification péjorative galvaudée à outrance….. être rien.. ou y arriver est plutôt sublîme… il faut être magnanime envers soi-même pour y arriver…Être rien… c’est arrivé au stade de ne plus avoir e donner ou se forger une image pour se donner une image de soi-même. On a plus à s’identifier à un standing.. une tenue vestimentaire… un métier…. pour être quelqu’un…. On a plus besoin d’exister par association…. parvenir à être rien…. peut ici avoir la signification de s’accorder d’être soi… fondamentalement… et simplement….Tu le dis si bien…. N’être rien.. est peut-être l’acceptation de n’être que soi-même…. J’ajouterai.. N’être rien ets un cheminement qui mène à la fierté de n’être que soi…. sans filtre.. sans prisme… sans autre perspectuve que son moi intérieur….Alors maître philosophe, je vous salue bien bas.Kleaude

  5. Bonjour Jacques, je salut ton billet ce matin, et je me sens calme et sereine à la lecture de tes mots… Je n’attends rien parce que je ne suis rien en fait, et c’est un réel soulagement pour moi.J’ai tellement essayé de faire comme les autres, accumuler dans mon grenier, faire des réserves pour un plus tard qui ne viendra peut-être pas, je n’y arrive tout simplement plus, on me répète que je suis négative, que j’ignores comment attirer l’abondance etc… Ce qui ne s’explique pas, c’est que je recherche autre chose que l’abondance matérielle… Il ne savent pas qui je suis, mais moi je sais…C’est la pensée qui habitait mon coeur lorsque j’ai écris mon dernier poème de là venait son titre (Orpheline), merci pour ton message il m’a fait quelque peu réfléchir depuis, c’est la raison de mon silence… Je médite ces jours-ci, et c’est très différent de réfléchir…. C’est bien la réflexion mais ça ne doit pas se prolonger trop longuement sinon ça épuise… La méditation provoque chez moi l’effet inverse. Et parfois quand je suis vraiment apaisé et donc dans un état d’ouverture, une voix arrive à perçer le silence et j’arrive à l’entendre, ce qu’elle me révèle est toujours une surprise…Merci Jacques, je te souhaites une belle semaine! xoxo

  6. bonjour Jacques je ne peux trouver les mots , mais cet énoncé est vraiment , sublime je pense que toute notre vie nous batissons notre égo ou notre image de nous même , puis arrive un matin ou nous nous rendons compte que nous voyons que celà une image , puis nous laissons aller tout ça les titres les possessions , notre position , nos talents , notre besoin d’être reconnu ,tous nos avoir en fait nous nous sommes identifiés à tellement de choses et chaque petit morceau que nous laissons partir semble nous entrainer vers la mort ,,, nous sommes dans un processus de deuil ,c’est le processus de nettoyage par le vide , mais durant ce processus parfois nous nous accrochons encore a certaines choses ici et là ., nous sommes encore ceci ou celà . puis un instant nous lâchons prise et rien nous sommes ce rien mais paisiblement , nous ne sommes plus l,image je ne suis n’y mon nom , n’y mon travail , n’y mes relations , n’y toutes mes possessions , n’y même mon corps . oui pour en arriver à se défaire de toute image c,est difficile ,car nous pouvons trouver des images partout à laquelle nous idenfier …mais quand je ne suis plus rien de tout celà , je suis rien mais libre je n,ai plus à défendre cette image , ce qui reste c’est moi , réaliser et être celà .ici et maintenant , enfin ne finir par n.être que soi,même , nous sommes dans un monde d’images , tu m,amène a une réflexion ce matin Jacques j’en ai fais ma méditation je me souviens d’un temps ou tout ce que à quoi j’aspirais était la paix intérieure j’étais vraiment prête à tout perdre pour trouver cette paix et à ce moment là je voyais vraiment que tout mes avoirs et reconnaissances ne pouvait pas me la donner , j’étais prête à tout laisser aller . j’aime beaucoup ce que kleaude dit ne plus exister par association : être rien mais être simplement n’attendre rien .être l,image de ce que les autres se font de moi c’est être sans cesse en montée et en descente , tandis que n’être rien peut paraître très négatif et insécurisant , mais c’est au contraire paisible et reposant .ainsi je peux vivre librement et aimer librement .merci pour cette réflexion du matin Jeanne

  7. Bonjour Jacques …Magnifique ….!!! »Je ne suis "RIEN" est peut être la prise de conscience de n’être ni plus, ni moins que les autres. C’est peut être l’acceptation de n’être que "soi-même" ! ….. » Cette part de moi qui n’a ni qualité, ni propriété, ni attribut, qui échappe à toute catégorie, qui ne connaît ni peur, ni jugement, c’est la substance de notre vraie nature  »… Christiane Singer  » Les chevaux écumants du passé  » C’est après avoir tout perdu que j’ai trouvé mon vrai moi dans ce néant du RIEN  » …..Manouchka- Merci Jacques pour ce moment de réflexion- De rien Manouchka ….

  8. "Je ne suis rien, je le sais, mais je compose mon rien avec de petit morceaux de tout" (Victor Hugo)…Etre "rien", c’est l’humilité, c’est arrêter de prétendre être ceci ou cela, arrêter de prétendre être auteur, arrêter de prétendre diriger sa vie, se rendre compte que le courant des choses est là et se donner à ce courant sans vouloir diriger…Merci Jacques pour cette belle réflexion sur laquelle nous pourrions discuter bien longtemps… Sasha

  9. Bonjour Jacques merci de ton message privé , c’est très gentil merci , je te répondrai plus tard en fin de journée , pour ton texte je le trouve très vrai , et nous devons tous partir avec cette idée que nous sommes rien , mais au yeux de Dieu nous sommes tous égaux,qu’on sois riche intelectuellement où pauvre , pour lui cela lui est égal, c,est se que on n,a dans le coeur qui lui importe , c’est l,amour que l,ona pour son prochain , la facon qu’on le traite , d’un amour sans conditionIl y a une parole de Dieu qui ma toujours toucher , si tu as honte de moi, moi aussi au dernier de tes jours j,aurai honte de toi , un prêtre ma dit un jourtu sais Ginette se que le Seigneur n,aime pas c,est les personnes caméléons , il change de couleur comme de lieu , cette parole ma toucher tellement je l,ai écris dans mon profil , car moi aussi j,ai en horreur ses personne là , tu dois savoir se qu,est un caméléon rire … une sorte de bibitte qui change de couleur peu importeoù il se trouve , il voulais dire par là que ouvent les gens on parfois honte devant les autres de dire qu’ils sont amis avec un tel , car ils sont différents d’eux même alors ils les mette de coté , où en leurs présence font comme les autres et disent comme euxdes méchancetés pour les blessées , ils ne savent pas le mal qu’il font en les rejettant ainsimais le pire c,est qu’il s,en font à eux même , car c,est la facon qu,on juge les autres que un jour nous seront jugé avec la même balance , pour en revenir à ton texte , c,est tout simpleet plein de sagesse , si au départ nous savons que nous sommes rien , nous ne chercherons pas à se pensée mieux qu’un autre peu importe le rang que on n,occupe dans la vie , car mêmel,itinérant dans les rues as de quoi à nous apprendre alors dans le fond il as beaucoup de valeurau yeux de Dieu , alors n’être rien et le savoir est empreint d’une grande sagesse , une acceptationtotal de sois-même , merci Jacques pour se beau texte que tu nous offre se matin , on devrais tous le mettre en partique et se souvenir que nous sommes rien , mais bien avec nous-même , c,est un plaisir de te lire Jacques je t’embrasse bien fort à bientôt , ton amie sincère Gigi

  10. je viens d’atterrir sur ton blog, je le trouve superbe et encore j’ai pas tout lu, mais c’est avec plaisir si tu le permets que je reviendrais m’y plonger… bonne soirée

  11. Bonsoir Comme sasha, j’ai retenu la citation de victoir hugo : Je ne suis rien, je le sais, mais je compose mon rien avec de petit morceaux de tout" (Victor Hugo)…Il m’est arrivé d’avoir ce sentiment d’être rien du tout, quelque chose d’insignifiant et de l’avoir exprimé à haute voix… un moment de solitude, je ne pense pas avoir à ce moment fait preuve d’humilité, mais surtout admis quae l’on a une position toujours par rapport à quelqu’un quelque chose, et sans ces oppositions, nous ne sommes que nous mêmes… avec nos rihesses, nos faiblesses… avec des petits riens, on fait un TOUTMais de RIEN

  12. Coucou Jacques je suis venue comme ca te dire Bonjour et Bonne-semainej,ai pas oser laisser un com,s sur ton profil , au cas où tu oublie d’aller voirrire … je t’embrasse bien fort et merci de ton amitié , ton amie qui t,oublie pas Gigi … @+ Mon cher ami !Et passe une agréable journée , j,en n,ai profité pour lire quelque un de tes textes , de vrai douceur pour le coeur !!!

  13. Bonjour Jacques !!!J’aime beaucoup cette pensée si simple au fond …C’est moment ou on se permet de n’être que soi….sans titre…pas la mère de …pas de métier…pas de classe social……juste RIEN…ou…Juste soi …Ces moments sont rare..parce qu’au fond…selon le moment de notre vie nous sommes tour a tour tous ca….innévtablement…mais de s’accorder de n’être que soi est si bénifique et ressourcant …La pensée de Victor Hugo m’interpelle beaucoup aussi parce que je réalise que quand je ne suis RIEN….je suis aussi un amalgamme d’émotions…de sentiments…alors je suis TOUT !!!Ca deviens mêlant a force !!(rire)Imagine un peu le monde si tous nous sommes..rien !!! WoW !!C’est beau !!!Je voulais aussi te remercier de tes mots sur mon dernier texte …J’ai adoré que tu rende hommage a l’oiseau …oui….l’amour se fait a deux…il a causé tout ca….il est exceptionnel !!!!Merci de tes visites que j’apprécie beaucoup !!!Bonne fin de journée !AmitiéSorcière

    -.-.-. Sorcière
  14. Profonde cette pensée Jacques!N’être rien d’autre que soi-même! C’est déjà pas si mal non?Je crois que oui lol! Être autre chose de toute façon ne sert à RIEN!Bisous et bonne soirée!

  15. Dans l’immensité cosmique de X milliards de galaxies nous ne sommes qu’une simple énergie de conscience incarnée dans la matière , de manière cyclique …..alors pour moi , nous sommes dans le TOUT et jamais RIEN . Bien amicalement

  16. et de se dire que tout est vanité et poursuite du vent (pas de moi) anne marie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :