La douleur…au fond de soi !   18 comments

 
 
Pardonner n’est pas oublier…
Oh non !
 
Pardonner, cela permet de regarder la douleur au fond des yeux,
C’est regarder les gestes, paroles, actes qui ont fait naître la douleur…
 
Pardonner, c’est débarrasser la douleur de tout ce qui s’y est greffé (culpabilité, rancoeur, désir de vengeance, haine, mépris de soi, désir de tuer, volonté d’en finir avec la vie, agressivité, victimisation, etc…)
 
Pardonner, c’est l’abandon total de soi,
C’est le don de sa Vie à l’immensité…
 
OUI, j’ai eu la chance de me trouver dans la possibilité de pardonner…
 
MAIS, l’acte qui a occasionné les souffrances a eu lieu !
L’insoutenable a existé…
La douleur est toujours là !
 
Elle est là mais …seule.
Vivante, mais sans aucune influence négative…
 
Alors, de temps en temps, je viens la voir !
Elle est riche de sensations, de mots…
Comme un Sage, elle m’accueille,
Elle me regarde vivre…
Elle m’aide à trouver les mots que je vous soumets…
Elle me laisse puiser en elle les émotions… pures, claires, puissantes.
 
Elle est là, plaie ouverte…
Elle saigne à jamais,
Mais, force incommensurable, elle guide mes pas, doucement, vers la Vérité !
 
Jacques
Publicités

Publié 24 octobre 2008 par Coeur de Lyon007 dans Non classé

18 réponses à “La douleur…au fond de soi !

Souscrire aux commentaires par RSS.

  1. Bonjour Jacques
    Je m’imprégnerai de ta pensée, c’est d’une bien grande sagesse et de celle dont j’ai vraiment besoin.
    Merci mon ami, comme je te disais: Te lire m’apporte énormément !
    Bises amicales
    Thunder

  2. Bonjour Jacques….
     
    Quelle réflexion émouvante….et bien ressentis…
    Regrder la douleur bien en face…
    tu semble même t’en être fait une amie…
    Elle t’aura enseignée…fait grandir…..
    Elle donne assurément une force bonne a ressentir ….et même au-delà….
     
    Tu ne la regarde pas même avec froideur…mais avec émotions…..
     
    C’est beau et je dirais enviable….d’arriver a ces émotions pures…c’est si bien exprimer qe j’arrive a en ressentir la victoire…ce sentiments de plénitude….de grande paix émouvante….
     
    C’est difficile ce cheminemant…..
    Mais je crois qu’il faut y arriver….faire abstraction de la ranceur et de la haine…victimisation…des regrets aussi….
     
    Je relirai et cogiterai encore…
    Tes mots sont bons pour l’âme….sois en certains….
     
    Merci de ce partage intense et émouvant…
     
    Amicalement
    Sorcière

  3. On se sent petit devant tant de cheminement….
     
    Merci encore…
     
    Je me sauve pour de vrai là !!!!(rire)
     
    A Bientot ….
    Amicalement
    Sorcière

  4. C’est en regardant au fin fond de Soi que l’on arrive à surmonter toutes les douleurs. Car au fond de Soi il y a la puissance de l’Amour qui pardonne, qui donne toutes les forces nécessaires pour tout surmonter…Seulement, regarder au fond de soi nécessite une "prise de conscience" que l’on a du mal à assumer : il faut accepter d’avoir été une victime, accepter d’avoir été un jour sali ou trahi, de n’avoir pas su voir, d’avoir été lâche ou impuissant…Mais surtout il faut accepter de revivre cette douleur… Et cela certains n’y arrivent jamais…Ne s’y résignent jamais… Préférant ce qu’ils connaissent avec tout ce que ceci implique de souffrance, à ce qu’ils ignorent et dont ils ont très peur…Je souhaite du fond de mon coeur que tes écrits guident le plus possible de ces personnes-là, vers le chemin inconnu de leur "moi" véritable et unique…
    Je t’embrasse fort
    Sasha 

  5. c’est cheminement  qui est  long, 
     
    je vais m’imprégnier  de tes mots  
    merci
    Anne Marie

  6. Une bien belle piste de réflexion……
     
    Une belle sagesse…..
     
    Salutations
    Kleaude

  7. Bonsoir Jacques …
     
    Merci a toi !!!!
     
    Je suis contente que tu aime !!!!
     
    Et si j’osais ….Je te dirais mais ose !!!!! (rire)
    C’est un sujet si enrichissant !!!!
     
    Sur ce…je te souhaite une belle fin de semaine !!!
    Amicalement
    Sorcière

  8. bonsoir Jacques .
    tes mot expliquent de façon véritable le cheminement du pardon .
    pardonner n’est pas oublier .
    je valide ces mots <J,ai eu la chance de me trouver dans la possibilité de pardonner >
    la douleur est là mais seule, plus de culpabilité de haine de rancoeur de désir de vengeance , désir de mourir .etc .
    qui ne faisait que grossir cette douleur .
    car toutes ces émotions négatives sont tellement souffrantes que dès l’instant oul’on en prends conscience , nous en lâchons prise .
    il m’arrive aussi que la douleur me visite par moment .
    mais le chemin du pardon m,as donné une joie et une soif de vivre .
    moi aussi je pense que l’abandon total de soi .
    lâcher prise ,
    donner sa vie et même ma  volonté toi tu dis à l’immensité
    moi je dis à ce qui soutient toute chose .
    se laisser porter par le courant , a ce qui est , a ce qui arrive .
    merci Jacques pour ce témoignage .et pour tous ceux qui les liront ,
    amitié
    Jeanne D’arc
     
     

  9. Bonjour mon cher Jacques , je reviens de voyage je suis arrivée tard cette nuit , mais se fut une très belle journée de pélerinage avec des amis , une visite enrichissante et je suis arrivé devant une îcone qui montrais Jésus et au dessus c’Étais écris "Le Pardon " Et Là ton beau texte se matin sur le Pardon , j,ai sûrement une lecon à tiré de tous cela , mais s’est vraie que pardonné aide à se délivrer , car la rancoeur détruit le coeur , et c,est comme si nos mains restais enchaîner , et pardonner nous délivre de ses chaîne , et si tu regarde dans le mot " PAR-DONNER" je vien tout juste de m,en rendre compte ici chez toi , , dans pardonné il y as comme deux mot qui m,interpelle " Par-Amour-Donné" Je sais pas si cela as du sens se que je t’écris c,est vraie que se matin je m,endors encore un peu car je suis arriver tard cette nuit en tout cas je te le partage à bientôt mon cher Jacques et merci de ta belle visite chez moi c,est toujours avec joie que je lie tes commentaires qui m,aide beaucoup dans mon cheminement , car tu as un sens profond de la vie et une très belle philosophie de vie , merci de cette belle réflection profonde et Bon-samedi à toi ton amie sincère Gigi Bisous xox

  10. Bonjour cher ami !
    Ah ! quelle belle description du pardon… combien vrai ! tu as raison, pardonner ce n’est pas mettre aux oubliettes, c’est vraiment être capable de faire face, regarder, observer ce qu’elle provoque en soi, car être en mesure d’observer au fond de soi, c’est comme aller aussi loin qu’au fin fond de l’univers et d’y trouver des merveilles, des forces jusqu’alors inconnues… d’abandonner la douleur qu’apporte un événement, une situation prend du temps, de la volonté, mais aussi et surtout, ça demande beaucoup de Lumière et d’Amour divin…  d’accepter que la vie nous offre toujours le meilleur pour notre évolution, notre ascension vers le divin en soi…
    N’est-ce pas que, lorsque nous avons réussi cette épreuve qu’est le pardon, nous nous sentons élevé, libéré ! ah pas que la mémoire nous fasse défaut, non… on y repense parfois et comme tu dis, les émotions qu’elles remuent nous font nous sentir encore bien vivant… bien humain hihihi   mais suite à un pardon, nous grandissons dans une voie lumineuse et plus forte…
     
    Merci de ton partage Jacques, sois béni de ton expérience, et tu nous bénis aussi au passage, MERCI !
     
    Âme-itié
    Kokotte -x-x-
     

  11. Bonjour Jacques….
     
    Je te remercie de tes mots…oui c’est triste… ce sont des histoires qui on malheureusement et tristement exsisté…..j’espere que la suite saura te plaire …
     
    Je te souhaite une bonne journée !!!
    Amicalement
    Sorcière

  12. Oui, le pardon est nécessaire…mais pas suffisant cependant pour effacer la douleur. Il la rend seulement plus supportable
     
    Amicalement
    Marie

  13. Tu témoignes là de ta vie, juste t’écouter…
    Pour ce qui est de ce que nous nommons le pardon, je l’appelle "reconciliation" avec tout, et tous.
    J’ai vêcu un grand moment comme ça, une émotion intense, qui m’a mise à genou, en larmes, et l’amour était là, dans toutes les directions.
    Amicalement

  14. Beau texte empreint de sagesse et d’humanité !
    Ce qui me dérange un peu c’est le grand V mit au mot vérité ! comme s’il n’y en avait qu’une !
    Pour ma part, je pense qu’il y a des vérités d’un moment qui n’ont plus cours le lendemain …. Bien à vous

  15. Je ne suis pas sur que ce soit si simple ….. *

  16. Il est facile de pardonner quand on aime. On ne comprends pas toujours mais on pardonne. Enfin, pour ce qui est de moi c’est comme ça.
     
    Bisous de Marie

  17. Oui le pardon c’est tout ^ca… moi j’arrive à oublier la douleur aussi… mais des fois elle revient en écho quand je reconnais la situation à nouveau… Pardonner c’est aussi donner asser de confiance à l’autre pour qu’il fasse mieux c’est aussi se donner la chance à soi de faire à nouveau confiance…
    Merci de ton chaleureux commentaire… ça me fait plaisir… ouin, pardonner ce n’est pas être aveugle non plus hein!
    🙂
    Karmen

  18. j’ai écrit un billet là dessus sur mon premier blog…Oui le pardon n’implique pas l’oubli..on apprend juste à vivre avec sa douleur..c’est une blessure qui ne se referme jamais.. surtout la trahison..mais ce n’est pas toujours très simple de pardonner..il faut aller au delà de soi…bnne journée MicheLLe

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :